Débuter en tant que DJ : mix et mashups

Les genres musicaux

Ce qui est génial d’être DJ, c’est la possibilité de réunir divers genres de musique en une seule idée et ce qui est intéressant de faire c’est de combiner plusieurs genres musicaux comme la dance, le hip-hop, le dupstep et même des samples de films pour créer un dj set unique. Un bon dj professionnel selon Valentin Rialland, c’est la capacité de créer cette combinaison de cultures qui permet de réunir des fans. Un bon exemple de collaborations réussies, serait la collaboration entre les artistes Skrillex et ASAP Rocky pour « Wild for the night » ou plus récemment le tube « Wake Me Up » par Avicil et Ella Black.

Que fait exactement un DJ ? Il mixe divers morceaux

Pour Valentin Rialland, l’un des buts est de déclencher des samples, des pistes ou des extraits et de créer une sorte de voyage musical. On appel un « mashup » l’action qui consiste à combiner deux chansons ou plus, en un seul morceau. Un exemple de mashup très connu est celui du duo hongrois Myon et Shane 54. Il utilise le chant de « Alive » par Krewella et la chanson « Language » de Porter Robinson. Ce mashup permet donc d’implanter les chants par-dessus la musique et le morceau original afin de créer un nouveau morceaux avec les vois combinées. On va d’abord créer un drop. Le drop est un élément important du style de musique dance. Le drop permet de passer d’un mix à un autre, en créent un effet bluffant.

Comme l’explique Valentin Rialland, il est très courant d’utiliser plusieurs chansons, de les assembler afin de créer un seul morceau. De nombreux DJ professionnels fonctionnement de cette manière.

Il y a plusieurs façon de se lancer en tant que DJ

Un élément fondamental pour devenir un DJ est de d’étudier des DJ qui vous ont inspirés, que ce soit en regardant des podcasts, des sessions live ou en faisant des recherches sur Internet. Il faut toujours essayer de comprendre ce qui fait un DJ d’exception.

Publicités