Tout savoir sur les DJ mixers

L’équipement du DJ : mixer et sources audio

Qu’ils soient vinyles, CD, ou digitales tous les systèmes audio ont un point commun. C’est de faire écouter de la musique à tous les publiques, comme le rappelle Valentin Rialland. Toutes ces éléments ont une pièce commune qui est le mixer. Aujourd’hui, tous les mixers comme celui utilisé par Valentin Rialland, ont entre deux et six chaînes grâce auxquelles il est possible de brancher entre deux et six sources externes. Ces sources peuvent être des platines vinyles, des platines CD, des ordinateurs ou des smartphones.

Les pièces qui accompagnent le mixer sont les platines vinyles, les platines CD ou les platines digitales. Chacune a ses propres avantages et avec un bon mixer, on peut en brancher en grande quantité.

Mixer : L’égalisation des fréquences

Le mixer à pour fonction d’égaliser les fréquences entre plusieurs chansons qui jouent en même temps. C’est l’équipement de DJ de base. Il y a une zone égalisateur qui arrange plusieurs contrôleurs en colonnes verticales et qui permet de modifier trois fréquences dans chaque signal audio individuel. Valentin Rialland l’explique, la première zone de fréquence est la fréquence haute. Dans cette zone de fréquence, on peut entendre tout ce qui est timbales, tapements de mains etc. Bref, tout ce qui se trouve dans des hautes fréquences.
La même chose se passe pour les fréquences moyennes et les fréquences basses. Dans les fréquences moyennes, on retrouve les voix. Dans les fréquences basses, on retrouve tout ce qui est instruments de basses.

Savoir mixer et préparer les enchaînements

Grâce au mixer, Valentin Rialland est capable d’éliminer certaines fréquences d’une chanson. Par exemple, la fréquence du milieu qui contient souvent les paroles peut être remplacée par les paroles d’une autre chanson. Le mixeur a aussi une fonction de pré-écoute d’une chanson individuelle. C’est-à-dire, que le DJ peut pré-écouter une musique pendant qu’il joue une autre pour le public. Il va pouvoir préparer discrètement la chanson suivante.